Nom d'utilisateur: Mot de Passe:  
   
    Mémoriser
 
 
 
 
Presse
Texas Instruments investit le marché de la vidéo-surveillace

Par Olivier Chicheportiche


Le fondeur décline son fameux processeur DaVinci sur un marché qui jouit de taux de croissance trèsenviables

Le marché de la vidéo-surveillance a le vent en poupe. Grâce aux évolutions technologiques comme les serveurs vidéos IP et les enregistreurs numériques, ce secteur a connu en 2006 une croissance de 41,9%. Selon IMS Research, il devrait générer 2,6 milliards de dollars en 2010.

Sur ce terrain, Texas Instruments estime avoir sa carte à jouer. Le marché des puces pour la vidéosurveillance devrait en effet représenter 1,25 milliard de dollars en 2010 contre 525 millions en 2006, estime iSuppli.

Le fondeur a en effet décliné son célèbre processeur DaVinci (électronique grand public, téléphonie mobile) pour ce marché et propose aujourd'hui deux composants dédiés (le DM647 et 648) pouvant équiper toute la chaîne de la vidéo-surveillance : de la capture (netcams et caméras analogiques) au visionnage des images en passant par les process vidéos (IP video server) et le stockage des images, le tout dans un environnement IP.

"L'introduction de ce nouveau DSP (digital signal processor) permet aux clients de créer des réseaux d'applications vidéo complexes permettant par exemple de gérer plus de canaux simultanément", explique Simon Harris, directeur de recherche pour IMS Research.

"Aujourd'hui, le marché de la vidéo-surveillance est en pleine évolution. Les systèmes anciens montrent leurs limites, notamment pour les problématiques de stockage. La révolution IP permet de déployer des systèmes digitaux et décentralisés", ajoute Cyril Clocher, Business Development Manager DSP Product Group Europe pour TI.

Avec ces deux processeurs, TI vise les fabricants d'équipements de vidéo-surveillance. Outre la volonté d'être global et interopérable, le groupe américain promet des performances multipliées par deux par rapport aux anciennes puces.

Le composant permet également d'accéder à des fonctions complexes comme l'analyse d'image en temps réel (intrusion, identification...). "De quoi per mettre aux clients de se différencier", explique Texas.

Par ailleurs, TI assure que sa nouveauté génère des économies de 40 dollars sur la BOM, la bill of materials, c'est à dire le coût total de la puce.

Avec la vidéo-surveillance, Texas Instruments ajoute donc une nouvelle corde à l'arc de sa famille DSP DaVinci. Une famille qui adresse l'imagerie médicale, l'industrie automobile, la vidéo, la photo, la mobilité...


© 2000 - 2006 Silicon.fr - VNU Business Media Europe
 
Accueil - Mentions légales - Service après vente - Conditions générales de vente
2007 KUBIK BOX © Conception & Réalisation SOTELI Services ©

Société Singular - Nos Solutions - Produits Vidéosurveillance - Démonstration Vidéosurveillance - Partenaires - Réglementation
Marché - Recrutement - Eco W3A - Initial W3A - Standard W3A - Premium W3A - Control Center - Enregistreurs - Caméras - Accessoires